L'Union des Webradios Françaises - Manifeste

La radio en France a connu de nombreux changements depuis la libération des ondes en 1981. Grâce à l'héritage des radios libres et à l'apport des nouvelles technologies, l'univers radiophonique connaît aujourd'hui un nouveau souffle et les webradios se multiplient.

Mais qu'est-ce qu'une webradio?

 

Un flux de musiques et de programmes disponible 24h/24. La seule différence avec les radios FM c'est qu'elles ne sont accessibles que sur internet.

C'est en partant de ce constat que nous avons créé l'Union des Webradios Françaises (UWF) qui rassemble à ce jour une trentaine de webradios, aux statuts juridiques, ancienneté et audiences variées. Nous appelons toutes les webradios, quelque soit leur forme, de l'entreprise, à l'association, jusqu'au projet individuel, à nous rejoindre pour défendre nos intérêts communs et parler d'une même voix au public et aux institutions.

Aujourd'hui nous représentons déjà plus de 3 millions d'auditeur-trice-s par mois, un chiffre qui grossit de jour en jour. Nous soutenons les musicien ne-s émergent-es en toute indépendance. Nous leur permettons également de rayonner au-delà de nos frontières grâce à nos auditeur trice-s présent e s à l'étranger. Nous aidons les artistes de nos régions à grandir en diffusant leur musique, avec une large majorité de nouveautés au sein de nos playlists et plus de 80% de Français-e-s parmi nos résident e-s. Nos programmations musicales respectent également la règle des 40% d'artistes français en rotation comme le prévoit le CSA pour les radios FM.

En soutien à l'émergence, aux cultures alternatives et à nos tissus culturels respectifs, nous revendiquons une audience jeune et curieuse. Nous proposons des contenus originaux et variés, à contre-courant des algorithmes utilisés par les grandes plateformes de streaming et des TOP40 des radios FM commerciales. Grâce à la richesse des profils dans nos équipes et la diversité de nos programmations, nous cherchons à parler au plus grand nombre. Nos webradios ont été créées par de jeunes passionnée-s venant de tous horizons, étudiant-e-s, jeunes actif-ive-s, professionnel le-s, pour l'essentiel bénévoles.

Beaucoup d'entre nous dépendons financièrement de l'événementiel et des festivals. Cette année, nous avons perdu en moyenne 80% de nos ressources. À ce jour, aucune webradio de l'UWF ne diffuse de publicité sur son flux et nous subsistons principalement grâce à des fonds privés. Nos modèles économiques sont innovants mais restent fragiles.

Les webradios françaises se positionnent comme une alternative crédible, dynamique et puissante pour l'émergence et la promotion d'artistes qui disposent souvent eux-mêmes de peu de moyens. Plus que jamais nous avons la conviction que notre rôle est essentiel. Nous continuerons à cultiver avec passion le renouveau et l'enrichissement du paysage musical de notre pays.

Elles composent l'UWF : Allô la Planète / Afroman Radio / Canal 30 / Cinemix /Comala Radio / Crazy Radio

DIA! Radio / Egregore Collective / FLP Radio / Fox Radio /  G One Radio / Groover Radio / HellOnIYne / Hotel Radio

IMR Radio / La Distillerie Sonore Radio / Le Longe Radio/ La Grosse Radio / Le Grigri / Le Mellotron / Le Protocole Radio

Le Triangle / LeBonMix Radio / LM7 Radio / Master / MRG Médias Fréquence ESJ / Moka Tunes / Mozaik Radio

Multicolore Radio / MXR la Radio / Nique - La Radio / Ola Radio / Origine / Piñata Radio / Playlist La Webradio

Pop Radio / Prose FM / Puff the Rave Radio / PWFM / Radio 2000 / Radio 3S / Radio BCV / Radio Béguin

Radio Cool Direct /  Radio des Makes / Radio DY10 / Radio Flouka / Radio Galaxie Radio / Radiooooo / Radio Loubard

Radio M's / Radio Méditerranée Var / Radio Méru / Radio Meuh / Radio Nebulah / Radio Saint-Dié / Radio Sofa

Radio TST / Radio Vino / RDH Webradio / Reggae.fr Webradio / Rinse France / Sacré Radio / Silver Radio / Tikka Radio

Toutvabiensepasser / Tsugi Radio / Viziradio / Wanted Radio / White Label Radio / Worm Radio / Zai Zai Radio

Avec cette union, nous souhaitons désormais peser dans l'échiquier culturel. Malgré un fort attrait de la part du

public, nous ne sommes pas entendu e s par les institutions. Avec cette naissance, nous souhaitons interpeller

interpellons ensemble ?

  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram